Rechercher
  • MonProjetChien

Les vendeurs en animalerie, bons ou mauvais ?

Mis à jour : 17 mai 2019




Pour commencer simplement, un vendeur en animalerie est avant tout un vendeur.

Son rôle sera donc de vendre les articles présents dans le magasin.

Le problème est que l'entreprise, donc le magasin, est là pour faire du profit, il faudra donc vendre en grande quantité pour faire entrer le plus d'argent possible.

Et c'est là qu'arrive le vrai souci. Lorsqu'il ne s'agit que d'accessoires, ce n'est pas très grave, mais qu'en est-il du vivant ?


Les animaux ne sont pas des objets et ne devraient donc pas être traités comme tels. Mais malheureusement, pour les animaleries, ils restent des produits générant un profit important.

C'est pour cela qu'on trouve dans ces magasins une majorité de (très) bons vendeurs, mais qui n'ont pas forcément les qualifications nécessaires pour parler d'animaux.

Certains ne connaissent pas les différentes races de chiens, d'autres sont incapables de différencier certaines espèces. Par conséquent, ils sont donc pas en mesure de donner les bons renseignements aux clients.


Il faut donc bien distinguer un vendeur en animalerie d'un animalier.



Un animalier est un professionnel du milieu animal. Chacun a une spécialité, ce qui les rend complémentaires. Ils vont chercher à donner les informations les plus importantes aux clients afin de prendre soin des animaux. Mais malheureusement pour eux, en magasin, ils n'ont pas le temps de suffisamment bien renseigner les potentiels acheteurs (dans les faits, la majorité du temps passé avec un futur propriétaire est consacré à la vente de produits complémentaires).


Il arrive même que leur direction impose de "ne pas aider un client" si celui-ci n'achète pas dans le magasin. De plus, de nombreuses tâches de maintenance primordiales ( s'occuper des animaux, réapprovisionner les rayons, former les collaborateurs, etc) s'ajoutent à leur charge de travail, les rendant moins disponibles pour renseigner les clients.


En vérité, le problème des animaleries, ce sont les animaleries : en devant vendre à tout prix, les animaux en pâtissent.

Faut-il donc fermer les animaleries ? Eh bien, NON, elles ont leurs défauts mais également leurs qualités.

En ce qui concerne les conseils sur le choix d'un race de chien ou même sur le chien en lui même, il vaut mieux se tourner vers un animalier qui sera qualifié, disponible, sans être pressé par des tâches annexes afin de vous donner le plus d'informations nécessaires pour vous et votre futur compagnon !



42 vues